Huile vierge bio d'inca inchi

30 ml / DLUO : fin novembre 2018

Extrêmement riche en acides gras insaturés, l'huile d'inca inchi est à la fois

restructurante, adoucissante et hydratante.
C'est une huile sèche qui pénètre très bien sans laisser de film gras.
Sa richesse en en vitamine E et en omega 3 et 6 lui confère des propriétés apaisantes, et en fait l'alliée des peaux fatiguées, agressées, très sèches ou à tendance atopique. elle fait merveille sur les peaux agressées par les conditions climatiques (froid, vent ...)
Sa composition en acides gras essentiels favorise la cohésion du tissu cutané, permettant à la peau de retrouver son élasticité.

Afin de laisser à la peau le temps d’absorber l’huile et conserver des sensations agréables, il faut les utiliser avec parcimonie : Mieux vaut faire deux petites applications qu’une seule plus importante.

En application directe sur la peau : 2 gouttes pour les mains, 4-5 gouttes sur le visage. Si nécessaire, rajouter 1-2 gouttes en fonction du ressenti et des besoins de votre peau.

Elle est proposée en flacon compte-goutte de verre violet de 30 ml pour la protéger des UV.

A stocker à l'abri de la chaleur et de la lumière pour préserver ses propriétés.

Vous pouvez la retrouver dans les coffrets routine de soin accompagnée de 3 savons adapté à votre type de peau

DLC/DLUO, vous connaissez la différence ?

La DLC, date limite de consommation, doit être impérativement respectée, et concerne des produits périssables sensibles (produits frais), pour lesquels le risque microbiologique est important si le produit est mal conservé ou trop longtemps. La température de conservation du produit est doit être maintenue tout au long de la vie du produit Elle s’exprime sur les conditionnements par la mention «A consommer jusqu’au...», suivie de l’indication du jour et du mois.
Seuls les produits munis d’une date limite de consommation doivent impérativement être retirés de la vente et de la consommation dès lors que cette date est atteinte.

La DLUO, ou date limite d’utilisation optimale, n’a pas le caractère impératif de la DLC. Une fois la date passée, la denrée ne constitue pas un danger pour celui qui l’utiliserait ou le consommerait, mais le produit est susceptible de perdre certaines de ses qualités (les amateurs de sardines à l’huile prétendent même que celles-ci sont bien meilleures dégustées bien au-delà de leur DLUO !).
La DLUO s’exprime sur les conditionnements par la mention : «A consommer/utiliser de préférence avant le», suivie d’une date.

Et pour les huiles ? Certaines huiles peuvent être sensibles à l’oxydation, et je ne rajoute aucun conservateur, les DLUO varient donc de quelques mois à 18 mois environ. Evitez de les stocker à côté du radiateur ou à la lumière vive, et de laisser le flacon ouvert pendant plusieurs mois, comme pour de nombreux produits cosmétiques. Lorsque vous utilisez le compte-goutte, laissez bien tomber les gouttes sans toucher votre peau, et refermez bien le flacon après usage.

On me demande parfois que faire si la DLUO du flacon est atteinte ou dépassée. Lorsque l’huile s’oxyde, une odeur caractéristique de rance apparait. Observez votre produit, sa couleur, sa limpidité, et sentez le. En cas de modification de son aspect ou de son odeur, ou en cas de doute, ne le terminez pas. Sinon ….

inca inchi sacha inchi bio
inca inchi sacha inchi bio
Prix: 
9,50 €